lundi 21 mai 2007

L'engagement de l'immaturité

le_livre_de_l_immaturite"Qu'est-ce qui déchaîne les passions? Suis-je épicurienne ou cartésienne ?
Je n'suis  pas une règle de géographie. Pourquoi ici ? Eldorado du romantisme des chiens. Plaque tournante des abusés dont j'abuse aussi. Parce que je donne sa chance à l'incertain et à l'inégal, c'est bien. Chaque minute s'éduque, pour se concentrer. On prend ce dont on a besoin, royale gelée, après c'est la fabrique. Chacun pour soi en communauté. Patience et vide. Liberté."

Attention : univers hermétique. Prenez garde à la poésie qui sort des tripes d'Eva Steinitz. Tout le monde n'y trouvera pas son compte, mais ces mots à la fois pantelants et fiers font de cette femme le focus d'un monde dangereux et admis. Elle se déconstruit avec violence et honte pour mieux se restituer dans les dernières pages, femme ruisselante de vie qui s'accepte et ne s'obscède plus. Des notes rassemblées avec des apostrophes envahissantes, la musique d'un portrait bouleversant, sans complaisance.


Le livre de l'immaturité, Eva Steinitz, éd. Allia, 2007.

Posté par rosaura à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur L'engagement de l'immaturité

Nouveau commentaire